Préparer sa voiture pour les vacances

Le mois de juillet est arrivé et avec lui les tant attendues vacances d’été. Certains sont déjà partis, profitant des premières semaines, tandis que d’autres sont en train de préparer leurs valises. Mais avez-vous pensé à préparer votre voiture ?

Pourquoi faut-il préparer sa voiture ?

Avant votre départ, il peut être important d’anticiper certaines choses afin d’éviter les surprises lors de votre trajet. Cela ne vous empêchera probablement pas d’arriver à destination, mais votre route sera moins agréable voire plus dangereuse sans certaines anticipations.

Que faut-il préparer ?

Une voiture en ordre

Entendez par là une voiture en ordre d’entretien. Si votre voiture vous réclame une maintenance depuis 2 mois, il serait peut-être temps d’y songer avant votre départ. Infliger 1000 km d’autoroute à une voiture dont l’huile est en fin de vie ou dont les plaquettes de frein sont usées, n’est pas une bonne idée du tout. Pour les voitures les plus récentes, pensez également à faire l’appoint d’adBlue, car lorsque le réservoir est vide, certaines voitures refusent tout simplement de démarrer.

Une assistance

Avant votre départ, vérifiez que votre assistance est à jour et qu’elle couvre bien votre déplacement ainsi que vos occupants. Rien de pire que de tomber en panne et de devoir payer des centaines d’euro pour un rapatriement. Il en va de même pour votre assurance, qui avec votre permis de conduire, seront les seuls documents vérifiés par les polices étrangères.

Répartissez les masses

Lorsque vous allez charger votre voiture, essayez de répartir les masses. Pour le coffre de toit par exemple, prévoyez d’y loger les objets légers mais encombrants. Attention également de ne pas dépasser la masse maximale autorisée pour ce genre d’extension. Elle varie habituellement entre 50 et 75 kg d’après les voitures et les coffres de toit Pour ce qui est de la malle arrière de votre voiture, placez les objets les plus lourds dans le fond de celle-ci, c’est-à-dire vers le centre de la voiture. Cela répartira mieux les masses entre les deux essieux et améliorera considérablement le comportement de votre voiture.

Bien attacher les bagages

Lors d’un accident, les forces misent en œuvre sont telles que le moindre objet présent dans l’habitacle peut se transformer en arme létale. Il est donc préférable de placer les bagages dans le coffre et de les séparer des usagers de la voiture par un filet ou un couvre-bagage. Au cas où vous devriez placer des sacs ou valises dans l’habitacle, préférez l’espace des pieds plutôt que la planche arrière ou l’espace entre les deux sièges arrières.

Une bonne visibilité

Nous sommes tous bien conscient qu’une voiture bien (trop?) chargée à souvent une visibilité réduite, mais assurez-vous de garder une bonne vision à 360 degrés en obstruant le moins possible les vitres latérales arrières. Cela vous permettra de mieux voir les autres usagers, et d’éviter un accident mal venu dans ce genre de contexte.

L’espace conducteur dégagé 

L’espace autour de conducteur, doit impérativement toujours être bien dégagé, lui permettant de faire tous les gestes nécessaires à la conduite de la voiture sans aucune gêne. Évitez donc de déposer un sac sous son siège, ou encore de placer un bagage sur l’accoudoir central avant. Ce sont ce genre de petits détails qui peuvent tout changer. Evitez également l’encombrement de tableau de bord ou des vitres avants dans le champ de vision de conducteur, cela est par ailleurs punissable par la loi.

Définissez bien les rôles

A bord d’une voiture, chacun à son propre rôle. Celui des passagers arrières est de discuter, s’amuser et profiter du voyage. Celui du copilote, est d’assister le conducteur, choisir la musique et fournir de l’intendance aux passagers arrières. Celui du conducteur, est simplement de conduire et d’amener ses passagers à bon port.

La pression des pneus

Vous venez de charger votre voiture et vous apprêtiez à partir. STOP ! Vous avez certainement oublié de vérifier la pression de vos pneus. Effectivement, une fois la voiture chargée, la masse qui s’exerce sur les gommes est telle qu’il faut augmenter la pression de celles-ci. Les constructeurs indiquent d’ailleurs sur le petit autocollant se trouvant dans votre portière, la pression à mettre dans chaque roue une fois une voiture chargée. N’oubliez pas qu’une pression se fait toujours à froid.

Un trajet planifié à l’avance

Bien que les applications mobiles telles que TomTom, Waze ou encore Coyote prennent en compte le trafic et les perturbations lors du guidage, rien de tel que d’anticiper un minimum son trajet en gardant en tête les grandes étapes de votre voyage. Cela vous permet en cas de panne de votre application d’avoir toujours une direction à suivre et de ne pas se retrouver perdu au milieu de nulle part.

Du nettoyant pour vitres

Après 600 km de route, votre parebrise ressemblera à un champ de guerre. Vos essuie-glaces n’y pourront plus rien, et il vous faudra donc utiliser de l’huile de coude et un bon produit. Prévoyez donc une microfibre et un petit nettoyant pour vitre.

De l’eau

Surtout si vous voyagez accompagné d’enfants, prévoyez de l’eau. Je sais que celle-ci se trouve dans toutes les stations que vous croiserez, mais lorsque le soleil tape par la fenêtre ou si votre enfant veut boire toutes les 5 minutes, vous serez content d’avoir prévu de quoi les réhydrater.

Pare-soleil pour les enfants

Pour ceux qui prendront la voiture avec des enfants à bord, prévoyez des pare-soleils bien adaptés aux vitres arrières. Il n’y a rien de pire pour un enfant, comme pour un adulte d’ailleurs, que de faire 8 heures de trajet avec le soleil qui tape violemment sur le visage. Cela me permet également de rappeler le point précédent; hydratez-vous bien.

Des lunettes de soleil

Cela peut paraître logique mais il est indispensable de le rappeler. Effectivement, pour ceux qui ont déjà pris la route sans cet équipement alors que le soleil se faisait de plus en plus rasant, vous savez pertinemment que le danger est réel.

Un conducteur bien reposé

Les jours qui précèdent le grand départ sont souvent fatiguants et usants. Il faut préparer les sacs, courir en dernières minutes dans un magasin acheter ce qu’il manque, ou encore charger la voiture en utilisant notre expérience en Tetris. N’oubliez pas que vous devez être au top pour prendre la route, et accumuler un déficit de sommeil de plusieurs heures reviendra à prendre le volant avec un ou deux verres d’alcool dans le nez.

Voilà qui finit cette petite liste non-exhaustive, il me reste à vous souhaiter de très bonne vacances, et n’oubliez pas de vous abonner à notre page Facebook mais également à notre newsletter  😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retrouvez également sur

 

Abonnez-vous à notre newsletter et ne manquez jamais un seul article !

 

 

Non, merci !