BMW i3, jusqu’où peut-elle aller avec une seule charge ?

L’été pointe enfin le bout de son nez, aussi j’ai décidé de réaliser une envie qui m’obsède depuis des mois ; faire un EcoRun afin de voir jusqu’où peut aller cette BMW i3 avec une seule charge. Il faut dire que les températures plus clémentes et les journées plus longues forment des conditions idéales à cet exercice. J’ai donc décidé un soir de brancher ma voiture pour la nuit avec un seul objectif en tête, consommer le moins possible au cours de ma semaine de travail en pratiquant une conduite que je qualifierais de « normale ».

Les conditions de cet exercice

Afin de définir au mieux cet EcoRun et de fournir des résultats les plus transparents possibles, vous trouverez ci-dessous les conditions de roulage de ces différents trajets.

L’environnement

Le test a été réalisé sur 4 jours consécutifs dans des conditions météorologiques assez favorables, c’est-à-dire avec des températures extérieures moyennes de 19 degrés et à peine quelques gouttes de pluie le troisième jour. Cela m’a permis de rouler sans climatisation et de profiter du matin jusqu’au soir de l’air extérieur. Au cours de ce Run, j’ai parcouru des routes variées en évitant à tout prix l’autoroute. Je suis donc passé par des villes, des petits villages campagnards et des nationales.

La voiture

La voiture est une BMW i3 équipée du Rex. Ce petit moteur essence démarre automatiquement lorsque la batterie descend à moins de 7 % d’autonomie restante. J’ai donc attendu ce moment très précis et ajouté l’autonomie restante dans la batterie à la distance totale parcourue. Cela me donne donc une estimation assez précise de l’autonomie réelle totale de ma BMW i3 en EcoRun. Pour ce qui est du mode de conduite, mon choix s’est inévitablement tourné vers l’ECO PRO+ qui permet des courbes d’accélération plus douces et une optimisation de la récupération d’énergie. J’ai tout de même utilisé le mode Comfort à deux reprises afin de faire disparaître la condensation des vitres avants. Merci à la pluie.

Mais !!

Comme je viens de l’écrire, la BMW i3 du test est équipée du Rex, et est donc plus lourde de 150 kg que la version BEV (100% électrique). Cela laisse donc présager une autonomie encore plus grande pour la version « pétrolophobe » de la BMW i3.

Résultat de l’exercice

La conduite EcoPro+ de la BMW i3 est très plaisante, car la voiture invite naturellement à une conduite détendue et coulée. Cela m’a permis d’atteindre des records de consommation que je n’avais jamais atteints. Avec une moyenne record de 8,8 kWh/100km sur une distance de 32 km, la première journée commençait bien et laissait présager un très bon résultat final.

En continuant sur cette lancée, les trajets suivants m’ont d’ailleurs permis d’obtenir un score parfait de 5/5 dans l’application BMW Connected, et ce avec toutes les étoiles remplies à 100%. J’insiste là-dessus car la moindre accélération jugée trop brutale vous sanctionne irrémédiablement d’un quart d’étoile.

Après 4 jours de conduite apaisante, j’ai atteint une distance de 253 km juste avant que le Rex ne démarre. Je rappelle que le Rex est là pour maintenir la charge de la batterie en utilisant les 9 litres de son petit réservoir. Pour plus d’information, c’est par ici.

A ce moment très précis, l’autonomie restante à l’ordinateur de bord de la voiture était de 13 km, soit une batterie descendue à 7% de capacité restante.

Cela nous donne donc une autonomie totale électrique de 266 km avec une seule charge électrique. En sachant que 27,2 kWh de la batterie sont théoriquement utilisable, cela fait une moyenne de 10,22 kWh/100km. Bien que très bon comme résultat, je sais que j’aurais pu faire mieux si les conditions de circulation avaient été meilleures, et si j’avais pu vider le réservoir du Rex afin de perdre encore quelques kilos. Mais c’est un record dont je suis plutôt fier, surtout sans avoir vraiment appliqué toutes les règles d’éco-conduite, règles qui sont pour moi beaucoup trop contraignantes et irréalistes sur route ouverte.

Et vous, avez-vous déjà réalisé des EcoRuns électriques ? Dites moi tout et surtout n’hésitez pas à vous abonner 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retrouvez également sur

 

Abonnez-vous à notre newsletter et ne manquez jamais un seul article !

 

 

Non, merci !